Yves Hayat

Né en Egypte il y a quelque temps déjà, Yves hayat est diplomé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Nice.

 

Il a longtemps travaillé dans la Publicité, créant même sa propre agence à Nice, mais décide dans les années 90 de se consacrer à l’Art.

 

Se définissant lui-même comme un artiste plasticien, nous préférerons nous le « visual artist » des anglo-saxons, Yves Hayat utilise toutes les techniques de la photo, de la sérigraphie pour exprimer un regard personnel et une réflexion sur les représentations de notre monde.

 

(…) Enfermées dans des boîtes en plexiglas, les « Icônes sont fatiguées » sont les visages endormis et marqués par la détérioration de la pellicule brûlée de célébrités : Warhol et Gainsbourg, Che Guevara et Marilyn Monroe, Brando et Mao, Dali et Picasso. Inégalable surfer du visible, Hayat n’hésite pas à fermer les yeux à ceux qu’il représente. Les destinataires de cet univers d’icônes (…) finissent par se voir en miroir par le biais du système de la publicité et de la mode, recevant de ce reflet le même regard séducteur restitué à Narcisse par l’étang qui le reflète, les condamnant à la fin à une condition de solitude.

 

Extrait de : Yves Hayat – Au cœur du mythe de l’image numérique pour une réécriture du Corps par Viana Conti 2008, Gênes